• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Bordeaux – Cestas Pierroton

29 oct 13:30
30 oct 18:00 2019

. © Inra, Cécile Robin

L’acceptabilité sociale, un enjeu dans le monde de la forêt et du bois ?

A l’occasion de la deuxième rencontre du comité de coordination scientifique du Réseau de Recherche International (2RI) France – Québec « Forêt-Bois-Marchés », l’INRA et ses partenaires organisent un séminaire d’étude sur l’acceptabilité sociale de la forêt et du bois. Ouverte aux acteurs de la filière, la rencontre a pour but d’interroger la diversité des perceptions et des intérêts en présence et de faire émerger des questions de recherche communes.

Mis à jour le 03/10/2019
Publié le 02/10/2019

On perçoit souvent des incompréhensions et des conflits autour de la forêt dans les relations entre le « public » et les « forestiers ». « Sans être nouvelles, ces tensions et ces inquiétudes autour de certaines pratiques de gestion (plantations, enrésinement, coupes rases…) et formes de valorisation de la biomasse (construction, énergie…) se réactivent dans le sillage des attentes multiples, et parfois contradictoires, entourant la forêt et les matériaux biosourcés à l’heure des changements globaux », constatent Cécile Robin, Vincent Banos et Stéphane Esparon, à l’origine de cette initiative.

Est-ce que ces interrogations sont le reflet d’une recomposition en profondeur d’un secteur forêt-bois confronté à de nouveaux acteurs, de nouveaux savoirs et de nouvelles formes de gouvernance ? Les membres du comité de coordination scientifique du Réseau de Recherche International (2RI) France – Québec « Forêt-Bois-Marchés » proposent un espace de dialogue entre territoires, acteurs et disciplines grâce au séminaire franco-québécois organisé les 29 et 30 octobre, à l’INRA de Cestas Pierroton.

Au centre des échanges, la notion d’acceptabilité. « Nous cherchons à décloisonner, à retisser des liens et des horizons communs entre producteurs et consommateurs ; entre gestionnaires, propriétaires, scientifiques, habitants, usagers et citoyens », expliquent les organisateurs. Le séminaire d’étude a ainsi pour thème « Les mondes de la forêt et du bois à l’épreuve de l’acceptabilité sociale : regards croisés » et devrait aussi permettre d’identifier des outils et des dispositifs pouvant favoriser les échanges. Il est organisé par un comité pluri-organisme constitué de : Vincent Banos (IRSTEA), Stéphane Esparon (Bordeaux Science Agro), Maude Flamand-Hubert (Université Laval) et Cécile Robin (INRA).

Les inscriptions pour ce séminaire à destination des chercheurs et des acteurs de la filière doivent se faire auprès des pilotes français du 2RI, Stéphane Esparon et Cécile Robin. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 octobre. Elles sont gratuites, mais obligatoires.

Plus d’informations 

. © Inra, Cécile Robin
© Inra, Cécile Robin